L’équipe du CCFA

Président

Marc Chateigner

Ingénieur Divisionnaire de la DGA. Retraité depuis 1998.

Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques.
Vice-Présidents

Gunter Volz

Arrivé en 1969 à Nantes comme lecteur d’allemand à l’Université, j’y ai effectué toute ma carrière jusqu’à ma retraite en 2007. J’ai ainsi, pendant près de 40 ans, travaillé à la diffusion de la langue et de la culture allemande auprès d’étudiants se destinant souvent à l’enseignement de ma langue maternelle. J’ai aussi pu vivre personnellement et activement l’évolution des rapports entre mon pays d’origine et mon pays d’adoption, de l’observation mutuelle marquée par la distance voire la méfiance, vers un partenariat de confiance et de coopération unique dans l’Histoire.

C’est donc très naturellement que, au moment de ma retraite, j’ai accepté des responsabilités – modestes – au sein du bureau du CCFA, où je me suis proposé à coordonner les questions de l’enseignement et des examens, avec la volonté de contribuer au développement dynamique d’une association qui m’est familière depuis sa création.

Jean-Claude François

Professeur d’Etudes Germaniques à l’Université de Nantes depuis 1970, aujourd’hui émérite. Ancien président du CCFA, et animateur de plusieurs activités dans le champ théâtral et artistique. Rédacteur en chef de la revue Allemagne d’aujourd’hui (Paris).

Les responsables
Jan Rhein
Directeur
Lecteur du DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst / Office allemand d’échanges universitaires)

Né en 1981 à Freising

Formation :

Etudes de Littérature Comparée, Sciences Bibliographiques et Philologie Allemande à la Johannes Gutenberg Universität de Mayence entre 2001 et 2008. Etudes supplémentaires Allemand Langue Etrangère (« Deutsch als Fremdsprache ») entre 2004 et 2008. Etudes à la Rijksuniversiteit Groningen, Pays-Bas, entre 2005 et 2006.

Expériences professionnelles dans le champ culturel :

Collaborations libres dans la rédaction de film d’une agence internet entre 2001 et 2008 et dans le cinéma de la ville de Mayence entre 2001 et 2006. Participation à l’organisation de nombreux festivals de films, entre autres FILMZ – Festival du Cinéma Allemand de Mayence, GoEast Wiesbaden, Cinéfête. Stage au 2ème Festival du Court-Métrage Franco-Allemand de l’Institut Français de Mayence en 2001. Réalisation de court-métrages et de films documentaires entre 2001 et 2005.

Expériences professionnelles dans l’enseignement :

Stage au Goethe-Institut Francfort en 2006. Assistant scientifique d’un Institut de Psychologie Jeunesse entre 2003 et 2004. Enseignement bénévole pour un cours d’été du Goethe-Institut à Bialogard, Pologne en 2006. Séjour à Ruse, Bulgarie en 2008/2009 avec une bourse de la Robert Bosch Stiftung, enseignement de l’Allemand dans une école. Coordination du renouvellement d’une librairie allemande.

Intérêts :

Intermédialité, interculturalité, urbanité, l’Europe de l’Est.

Publications :

2010 : « Flaneure in der Gegenwartsliteratur. Réda, Wackwitz, Pamuk, Nooteboom », éd. Par Axel Dunker, Collection « Literatur-Kultur-Text », Tectum Marburg

Depuis 2009 : Magazine « Zenith — Zeitschrift für den Orient », Hambourg (Articles sur Geert Mak, Perihan Magden, Orhan Pamuk)

Florence Le Goff
Professeur

Nantaise de naissance, berlinoise de coeur et d’adoption; angliciste et enseignante de formation, mais devenue germaniste par le plus heureux des hasards: Villégiature de quelques semaines s’étant prolongée en séjour de plusieurs années… Je savoure désormais le bonheur de transmettre mes conaissances linguistiques… sans trop y perdre mon latin !

Nadine Kilg
Assistante Pédagogique

Coucou :-)

Grâce à un jumelage entre mes grands-parents et une famille française issue des Vosges, j’ai à l’âge de 9 ans pu commencer à côtoyer cette belle langue qu’est le français, et dont les sonorités me plaisent tant. Ce jumelage qui s’est développé dans une forte amitié sur trois générations, m’avait déjà amené à voyager en France à trois reprises, alors même que je ne parlais pas encore le français. Aussi, à l’âge de douze ans j’avais vraiment hâte de pouvoir commencer à l’apprendre à l’école ; et depuis, cette passion pour la langue française n’a jamais faibli. D’ailleurs, je viens d’achever ma troisième année d’études pour devenir professeur à la fois de français, d’allemand et d’histoire. Donner des cours supplémentaires, correspondre avec mes amis français, et profiter de ces courts séjours en France ne me suffisait plus. À chaque retour en Allemagne, je faisais déjà des projets pour savoir quand et comment je pourrais revenir.

Quand j’ai vu l’offre de stage pour devenir« assistante pédagogique » je me suis dit : « C’est exactement ce que je veux faire ! ». Candidature envoyée, réponse positive, et me voilà déjà à Nantes, tout cela en l’espace d’un mois seulement.

Depuis mi-février maintenant et jusque mi-juin, je me retrouve dans cette merveilleuse ville de Nantes. Ma première semaine au CCFA m’a ravie car j’y ai trouvé des collègues vraiment sympas, et je me réjouis d’avance de prendre le relai des deux cours de conversation à animer, ainsi que de découvrir les personnes que je rencontrerai au « Stammtisch » !

Enfin un séjour prolongé en France ! Je compte bien en profiter et suis partante pour tout découvrir !

Karina Müller-Wienbergen
Lectrice du DeutschMobil

Moin, moin! C’est ainsi que les gens de chez moi se disent bonjour tout au nord de l’Allemagne et c’est aussi comme ça que je veux vous accueillir chaleureusement sur le site du CCFA. Je m’appelle Karina Müller-Wienbergen et je vais me déplacer dans les Pays de la Loire et dans la Bretagne pendant l’année scolaire à venir avec la super voiture du DeutschMobil, le Silberpfeil, pour vous rencontrer.

Je suis née dans une petite ville proche de Brême qui n’est pas seulement connue pour son équipe de foot, dans laquelle Johan Micoud a longtemps joué, mais aussi pour son excellente bière, la Becks, et les musiciens de Brême. C’est aussi là que j’ai fait mes premiers pas en français. Petite, je chantais faux certes mais d’autant plus fort « Sur le pont d’Avignon » au grand malheur de mes deux soeurs. Adolescente, je suis allée en France pour la première fois toute seule pour rendre visite à ma corres à Caen. J’ai fini par tomber amoureuse de la France et de la langue française lors d’un séjour en tant que jeune fille au pair en Corse. Pourtant, il a fallu des années pour que je revienne dans le pays de la chanson. Car comme Barbara le chantait, l’amour fleurit à Göttingen. Après mes études d’histoire et d’allemand, je suis contente de revenir en France et j’ai vraiment hâte de retrouver le pays et ses habitants. Je suis surtout curieuse d’entendre vos histoires et les représentations que vous avez de l’Allemagne pour favoriser l’échange entre nos deux pays!

Sandra Schmitz
Bureau des stages / Jeune Ambassadrice de Sarrebruck à Nantes

Originaire de Coblence, j’ai suivi des études en culture francophone et en communication interculturelle à Sarrebruck et à Paris. Mon mémoire de maîtrise portait sur les processus d’intégration des immigrés africains en Allemagne.

Après avoir fini mes études, j’ai réussi à trouver des lieux de travail s’appuyant sur mes centres d’intérêts : en travaillant pour un projet qui avait pour but l’intégration de jeunes issus de l’immigration dans des maisons des jeunes en Sarre, j’ai pu faire connaissance de l’impact de la musique sur le dépassement de frontières linguistiques ou culturelles. Ensuite, comme assistante du programme pour le festival du film « Max Ophüls Preis » à Sarrebruck, je me suis occupée des courts- et mi-longs-métrages des jeunes réalisateurs allemands, autrichiens et suisses.

Très intéressée par le jumelage des deux villes, Nantes et Sarrebruck et par leur échange culturel, je suis heureuse de pouvoir rejoindre l’équipe interculturelle du Centre Culturel Franco-Allemand à Nantes à partir du 15 février 2010.

Je suis la troisième Jeune Ambassadrice de Sarrebruck à Nantes, un programme qui a été mis en place par le CCFA et la Ville de Nantes. Dans ce cadre, je conduis des actions de sensibilisation à la mobilité des jeunes et mets en œuvre des projets d’échanges ainsi que des activités et conférences destinées à la promotion et à la découverte de Sarrebruck, de la Sarre et de l’Allemagne auprès des jeunes Nantais et Nantaises.

En tant que chargée de projet du Bureau des Stages, je soutiens et conseille des étudiants concernant leurs CV et lettres de motivation en langue allemande et les aide à trouver un stage ainsi qu’une bourse et un logement à Sarrebruck.

Julia Karlstetter

stagiaire

Née en 1988 près de Munich, je n’ai appris le français que très tardivement, à l’âge de 14 ans en tant que troisième langue étrangère. Malgré cela, j’ai rapidement développé une forte passion pour cette belle langue ainsi que pour ses parlants. Mon échange scolaire m’a finalement emmenée à Strasbourg, ce qui, pour la première fois dans ma vie, m’a permis de découvrir le quotidien d’une famille française. Motivée par cette expérience enrichissante, j’ai décidée de passer six mois après mon bac au sein d’une famille franco-allemande près de Paris en tant que jeune fille au pair.

Y ayant approfondi mes connaissances linguistiques et culturelles que j’ai déjà pu rassembler lors de mes cours de français au lycée, j’ai ensuite opté pour un cursus intégré d’études franco-allemandes à Regensburg et à Clermont-Ferrand. C’est ainsi que j’ai commencé à m’intéresser fortement à la coopération franco-allemande sur le plan culturel, politique et économique.

J’ai donc été attirée par la possibilité d’effectuer un stage auprès du CCFA Nantes ce qui correspond parfaitement à mes centres d’intérêts…

Et me voilà dans cette belle ville que je ne connaissais pas avant et que j’ai hâte d’explorer davantage.

Anaïs Chauveau

stagiaire

Originaire de la ville du Petit Beurre, j’ai découvert la langue allemande durant un échange entre mon lycée et le Gymnasium de Bayreuth en Bavière. Ayant très apprécié cette première expérience, j’ai décidé d’y retourner l’été suivant pour travailler. J’ai alors eu l’occasion d’admirer l’effervescence de la ville pendant le festival de Wagner! De plus, c’était en 2006, l’année de la WM et…waouh! quelle ambiance!

Je me suis alors lancée dans des études d’anglais et d’allemand. Ma licence en poche, je suis partie à la découverte de l’Autriche, à Klagenfurt où j’ai été assistante de français dans un lycée.

L’année dernière, j’ai été bénévole durant le festival du film et j’étais curieuse de savoir comment fonctionnait l’organisation d’un tel projet. J’ai alors voulu effectue un stage au CCFA pour avoir une première expérience dans le secteur culturel franco-allemand, domaine dans lequel j’aimerais exercer plus tard.

Même en restant à Nantes, je peux étancher ma soif de découverte de la culture germanophone….einfach toll :)

Partager l'article