Avant le départ…

Pour connaître un peu mieux notre groupe et leurs images de l’Allemagne, nous leur avons posé cinq petites questions…

1. Pourquoi participes-tu au voyage à Sarrebruck ?

2. Est-tu déjà allé(e) en Allemagne ? (Si oui, merci de préciser quand, combien de temps, dans quel cadre)

3. Quand je pense à l’Allemagne, j’imagine…

4. Comment tu vois les Allemands/Les Sarrois ? Est-ce que t’as une image dans la tête ? Des préjugés ?

5. Le voyage à Sarrebruck : attentes, espoirs, craintes?

___________________________________________________________________________________

Anaïs

1. Tout d’abord parce que j’aime la culture germanophone et que j’ai envie de découvrir la ville jumelée avec Nantes. Pour peut-être y travailler l’année prochaine. Je m’intéresse aussi aux arts de la scène donc Perspectives est un bon moyen de combiner tout ça !

2. Au lycée lors d’un jumelage avec Bayreuth et j’y suis retournée pour travailler l’été 2006. J’ai aussi fait un stage au Centre Culturel Français de Kiel. Et j’ai passé un an en Autriche.

3. …la langue allemande que j’aime lire, parler et écouter.

…la bière allemande que j’aime boire

…tous les gens que j’y ai rencontrés et qui m’ont toujours accueillie à bras ouverts.

4. Dans le sud, plutôt fêtards et bons vivants ! Dans le nord, froids au premier abord mais très accueillants quand on apprend à les connaître. Mais bien sûr, ce ne sont que des clichés !

5. Aucune crainte, juste l’espoir de rencontrer des gens sympas, de découvrir Sarrebruck et sa gastronomie et de voir des spectacles intéressants au festival !

Yassin

1. Découverte de la ville et sa culture, échange avec les jeunes (participation au festival Perspectives), rencontrer des jeunes talents à  Sarrebruck

2. Non.

3.  Un pays moderne, tourné vers l’Europe.

4. J’imagine qu’ils sont blonds pour la plupart :)

5. Découvrir un festival enrichissant et une population accueillante.

Nicolas

1. …suite au concours Marathon photo Nantes 2012.

2. Deux fois en voyage scolaire – en 1992 et 1996 Stuttgart/München/Fribourg.

3. J’imagine des paysages vallonnés, des forêts et des villes assez austères. Ma vision de l’Allemagne contient surtout des souvenirs que j’en ai lorsque j’y suis allé enfant. Des lacs, de la Montagne et une vie calme et paisible.

4. J’imagine les Allemands peut-être un peu froid au premier abord mais accueillants et polis. Je pense qu’ils aiment bien faire la fête – Je pense qu’ils portent des chaussures identiques aux deux pieds comme la plupart des gens normaux.

5. Découvrir une région de l’Allemagne que je ne connais pas et faire connaissance avec des personnes d’une culture différente.

Sya-Heloïse

1. On m’a proposé j’ai dit pourquoi pas, en plus j’avais rencontré les jeunes du Café-Exodus l’année dernière et leur projet nous avait (avec mes 2 amies de projet) vraiment plu.

2. Oui, été 2011 à Munich (6 jours) et Francfort (1 journée) dans le cadre de mon projet « Tour d’Europe pour traiter de la vision de l’homosexualité ».

3. Merkel, Berlin, Bio, très grosses fêtes, Bières, saucisses, blond, langue incompréhensible, malheureusement Hitler, pays vraiment COOL!

4. Je ne connais pas les Sarrois mais je pense que se sont de très bons vivants et qu’ils parlent fort.

5. Attentes : découvrir encore une ville étrangère, faire des rencontres, et prendre du plaisir…

Espoir : Idem

Crainte : La langue

Simon

1. Pour valoriser le projet du Marathon Photo Nantes/Sarrebruck/Tbilissi.

Pour montrer le lien qui existe entre nos projets à Nantes et Sarrebruck via l’association L’EV et Augenblick.

2. Oui, Berlin en Mai 2012, une semaine, pour du tourisme.

3. Un pays que je connais mal, je pense à un pays avant de penser aux régions qui l’entourent, comme certains qui ne voient la France que par Paris.

4. Aucune image propre des Sarrois, j’ai quelques préjugés sur les Allemands en général, par exemple les touristes qui portent des sandales avec des chaussettes en été.

5. Découverte de Perspectives et de la portée du marathon photo / Découverte et rencontre des personnes qui font de ce jumelage ce qu’il est aujourd’hui/ échange  avec la délégation autour d’un voyage convivial.

Partager l'article