Clôture de saison : retour sur nos derniers événements

retrospective2013-colonneVoilà que la saison culturelle 2012-2013 touche à sa fin – Le moment pour le CCFA de faire un petit bilan sur cette deuxième partie de saison. Au cours des derniers mois, nous pouvions compter trois manifestations majeures dont une qui représente un événement désormais ancré dans notre programmation (rencontres Slam). Cependant, nous avons aussi pu présenter deux nouveautés qui, à notre grand plaisir, ont été bien accueillies par les participants ou bien les spectateurs.

Pérenniser et faire évoluer un succès public et artistique
Les rencontres Slam du mois d’avril auront fêté cette année leurs 4 ans d’existence. Ces rencontres, qui se déroulent en deux parties, d’abord dans la Région Pays de la Loire, puis dans le Schleswig-Holstein, permettent de réels échanges artistiques et culturels entre slameurs allemands et français (1,2). L’avantage de cette rencontre ne se limite cependant pas seulement sur le plan artistique, mais permet aussi de belles rencontres avec le public, qui des deux côtés de la frontière, (re)découvre avec beaucoup de plaisir des artistes en langue étrangère.

Cette année nous sommes allés plus loin, en nous associant avec le Centre Culturel Franco-Espagnol : les rencontres sont devenues trinationales, avec l’accueil de slameurs de Barcelone. 6 artistes, 3 à 4 langues parlées simultanément, et des soirées à Nantes, Angers, Barcelone et bientôt Kiel. Cet élargissement est pour le CCFA une grande fierté, car il prouve l’intérêt toujours croissant pour les échanges artistiques et pour le Slam, et renforce chaque année les liens entre des artistes de différentes cultures.

Journées «  Nantes-Allemagne » : croisée conviviale des projets et des publics
Faire découvrir ce font ensemble les allemands et les français aujourd’hui et montrer les aller-retours entre les deux pays, c’était en un sens l’axe directeur des journées « Nantes-Allemagne – au-delà des clichés » à Cosmopolis.
Et c’est peut-être aussi ce qui a fait le succès de ses journées, qui ont vu plus de 400 visiteurs défiler à Cosmopolis. Les deux soirées ont réunis un public aussi large que diversifié : on pouvait dénombrer des familles, des étudiants, des seniors, et des actifs de tout âge. Il en a été de même pour les projections de films : le choix d’une rétrospective sur 50 ans de cinéma a permis d’attirer pour chaque film un public différent.
Outre le succès public, les Journées « Nantes-Allemagne » ont été une excellente vitrine pour les derniers projets organisés ou soutenus par le CCFA, que ce soit la rencontre (4, 5) avec les dessinateurs Gregor Hinz et Mélanie Allag (BD franco-allemande), le concert de Val (3) ou les échanges avec les nombreux photographes amateurs et professionnels (Marathon Photo 2012 & 2013, atelier photo de Tbilissi).

Green Screen amène du vert sur les écrans nantais
Dans le cadre de Nantes Capitale Verte, le CCFA a organisé un « best-of » du festival Green Screen d’Eckernförde, un des plus grand festivals de films nature en Europe. Pendant un week-end, Gerald Grote, directeur de programmation (6, à gauche), est venu présenter ses coups de cœur allemands et français des dernières éditions du festival. Sur les six films programmés, Green Screen s’invite à Nantes comptait autant de productions allemandes que françaises, et aussi bien du documentaire engagé que du film d’auteur.
En France, des festivals de ce genre sont très rare et les spectateurs nantais ont salué l’initiative du CCFA, ainsi que ses choix de programmation. La rencontre avec le directeur du festival Green Screen Gerald Grote, et celle avec le réalisateur du film Des grenouilles sur le toit Arnaud Devroute (7, à droite) ont également été fortement appréciées.

Partager l'article