Coup de cœur : Die Frau mit den 5 Elefanten

Christine a travaillé pour le festival Univerciné Allemand 2011, et parle du documentaire La femme aux 5 éléphants, de Vadim Jendreyko.

frau mit den 5 elefantenEst-ce surtout le portrait d’une traductrice particulièrement douée ? Non ! Vadim Jendreyko a vraiment réussi à faire ressortir la force de Svetlana Geier. Cette femme a survécu à deux dictatures grâce à ses connaissances de l’allemand ! J’ai trouvé sa vitalité incroyable : à plus de 80 ans, elle continue à travailler sur les grands romans de Dostoïevski, qu’elle surnomme avec une tendresse surprenante ces « cinq éléphants ».

Ce qui est impressionnant avec ce film, c’est la mise en scène du quotidien de la traductrice, qui parvient à montrer réellement sa passion des mots et de la littérature. On peut voir tout l’amour que Svetlana Geier porte à ces textes, elle cherche à transmettre non seulement leur sens mais aussi leur âme. Le film sait aussi être drôle, quand on observe la traductrice et un de ses amis batailler autour d’un détail de traduction, aucun ne voulant lâcher prise.

En même temps, le metteur en scène nous montre la traductrice faisant son ménage et s’occupant de sa famille. Jendreyko nous transmet une image plus intime et plus vraie de la traductrice et femme qui aime les mots, le russe et l’allemand et qui a dédié sa vie à la littérature et à la langue. Un portrait doux, calme et digne d’une femme exceptionnelle, que j’ai beaucoup aimé.

Christine

Partager l'article