Nouvelles vies

Parfois quelques grains de sable suffisent à coincer les rouages de toute une machinerie. Dans L’homme de sable, notre film de clôture, c’est la vie du protagoniste principal que le sable va littéralement bouleverser. Mais au delà, il ne faut en effet pas grand chose, un simple instant, pour provoquer une avalanche et débuter une nouvelle histoire. Cette année notre festival met l’accent sur les situations imprévues dans lesquelles sont plongés les protagonistes… Grâce à ces péripéties – parfois drôles, parfois tristes – le cinéma peut nous offrir une nouvelle perspective : une autre vie est possible !

Notre film d’ouverture L’amour et rien d’autre, encensé par la critique et en première française est un drame psychologique empreint de poésie sur une jeune femme qui doit reconstruire sa vie. Ce film donne le ton du festival, personnel et poétique à la fois. Un ton reflété dans La vie à trois, récit à la fois profond et léger d’une famille qui va devoir renaître de ses cendres.

Au delà de ces œuvres très intimes, nous proposons des films comme Demain la vie et La formation qui abordent les perspectives professionnelles de leurs personnages, et qui soulignent avec justesse les écarts entre ce qu’on est et ce qu’on veut être.

Le devenir de l’individu est indissociable de celui de la société dans laquelle il vit. C’est le sujet du film Les jours à venir, traduit par les étudiants du master Médiation Culturelle et Communication Internationale de l’Université de Nantes, qui est une vision plus globale d’un avenir proche, et souligne l’importance des choix de chacun. Ce film qui regroupe quelques uns des acteurs les plus en vogue est présenté pour la première fois en France, en partenariat avec la chaîne franco-allemande ARTE.

Dans le cadre du partenariat avec le land de Schleswig-Holstein, région jumelée des Pays de la Loire, le documentaire Traitre à la patrie montre un artiste qui a du mal à se réadapter à la société après la réunification allemande – une nouvelle vie créée par la politique.

Si vous aimez les grands classiques du cinéma, Univerciné vous fait découvrir une œuvre méconnue de Rainer Werner Fassbinder : Dans Je veux seulement que vous m’aimiez, un jeune ouvrier venant de la campagne cherche le bonheur dans la grande ville. Et dans le cadre d’un ciné-concert soutenu par les villes jumelées Nantes et Sarrebruck, vous aurez l’occasion de (re)découvrir Faust, un grand classique du cinéma expressionniste allemand, accompagné par le trio de jazz OHR.

Nous vous souhaitons d’agréables moments, de belles découvertes et des échanges enrichissants avec nos invités – et pensez y : un film peut aussi changer votre vie !

Partager l'article