Présentation du Festival du Cinéma allemand

Univerciné Allemand
Au plus près du cinéma allemand contemporain

Le 17 novembre, le festival Univerciné Allemand # 3 s’achevait en beauté avec la projection de Alle Anderen (Tous les autres) film tragicomique de Maren Ade et grand gagnant du Prix du Jury de la Berlinale 2009. Cette année encore, le public nantais a répondu présent au rendez-vous concocté par le Centre Culturel Franco-Allemand de Nantes, l’Université de Nantes et le Katorza : plus de 3000 spectateurs ont découvert de nombreux films contemporains inédits et rencontré des réalisateurs allemands venus spécialement pour l’occasion. Parmi ceux-ci, la réalisatrice Claudia Lehmann et le musicien Hans Narva qu’elle a suivi pour son documentaire Hans im Glück (Berlin Playground), Lars Jessen, réalisateur de Dorfpunks (Punks du village) ou encore Bernd-Günther Nahm, président de l’Association culturelle de promotion du cinéma de Schleswig-Holstein, région jumelée avec les Pays de la Loire. Celui-ci avait emmené avec lui un florilège des meilleurs courts-métrages allemands de ces 20 dernières années.

L’intérêt du public pour le festival s’est confirmé cette fois encore avec des entrées en constante progression et une participation très importante à l’élection du Prix du Public.
Lors de ce rendez-vous cinématographique incontournable qu’est devenu le Festival de Cinéma Allemand de Nantes, les spectateurs ont plébiscité le film Ganz nah bei dir (Tout près de toi) d’Almut Getto. C’est cette histoire d’amour entre un jeune homme timide et une violoncelliste aveugle qui a remporté le Prix du Public. La réalisatrice était sur la scène du Katorza pour discuter avec les cinéphiles nantais, et notamment avec les étudiants du master MCCI de l’Université de Nantes qui ont traduit son film.

Un autre prix important, le Prix Jury Jeune, organisé pour la 3ème année consécutive, a été décerné au film Das Fremde in mir (L’étranger en moi) d’Emily Atef qui nous raconte l’histoire douloureuse de Rebekka, jeune femme totalement perdue à la naissance de son fils Luka. Cette dernière devra créer un lien avec celui qui n’est encore qu’un étranger pour elle. Le Jury Jeune, composé de 12 étudiants cinéphiles et internationaux de l’Université de Nantes, a été particulièrement sensible à l’atmosphère et au jeu de Susanne Wolff, l’actrice principale de ce film traitant avec brio d’un sujet encore tabou dans nos sociétés contemporaines.

Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui nous ont aidés et ont contribué au succès de ce festival. A l’année prochaine !

Partager l'article