L’avenir de nos villes, sur la route de Tbilissi…

Les trois  étudiantes bilingues, originaires de France et d’Allemagne, dans des disciplines universitaires différentes : architecture, urbanisme, langues, arts, culture, littérature et études européennes se lancent dans un projet commun. Elles souhaitent rejoindre Tbilissi Découvrir l’évolution de la ville et ses enjeux d’un point de vue architectural, culturel, social, politique et écologique.

Le projet commun; l’avenir de nos villes
Cette thématique est au cœur de l’Université d’été trinationale 2013-2014, « Nos villes à venir », co-organisée par le Pôle France de l’Université de Saarbrücken, le Centre culturel Franco-Allemand de Nantes et l’Université de Tbilissi. Ce voyage est une expérience collective, à la fois pour la découverte de villes inconnues sur la route et aussi pour partager leurs points de vue sur les phénomènes observés.
Elles s’intéressent particulièrement aux différences entre les villes d’Europe occidentale et celles d’Europe centrale et orientale. En particulier, elles s’intéressent aux transformations qui ont eu lieu ces vingt dernières années, après l’effondrement du bloc soviétique et les changements sociaux et politiques engendrés. Comment cela a-t-il marqué le paysage ?

Sur la route
Quant à la route elle-même, les trois étudiantes préfèrent voir défiler les paysages plutôt que de les survoler, réaliser la distance qui nous sépare d’un bout à l’autre de l’Europe et apprécier la diversité du continent. Il s’agit de se rendre compte également de ce que la mondialisation actuelle, avec son injonction à la rapidité et la facilité nous fait perdre dans notre rapport à l’autre et à l’environnement. Cette expérience leur permettra également de mieux se rendre compte de l’identité européenne, de son unité et sa diversité.

Retrouvez leur aventure et l’actualité de l’Université d’été sur leur blog.

 

 

Partager l'article