Coup de cœur : L’Univers n’oublie rien

♥Aurore est étudiante en Master de Médiation Culturelle et Communication Internationale (MCCI) à l’Université de Nantes et a participé à la traduction du film « L’univers n’oublie rien », réalisé par Oliver Haffner.

Frank semble attendre LE grand événement de sa vie. Il se complait dans une vie de routine dans laquelle les rôles principaux sont joués par ses amis, son amant, son roman qui n’aboutit jamais… Un jour où tout va mal, il découvre Kathrin dont la personnalité est à l’opposé de la sienne. Il est alors convaincu que cette femme va changer sa vie. Et il n’a pas tort; la suite est surprenante, inattendue…

Kathrin pousse à l’extrême la philosophie du « carpe diem » et embarque Frank dans cette expérience du moment présent. Il se prend notamment au jeu des secrets imposé par Kathrin et prend enfin la première décision de sa vie. La première supposant qu’il y en aura d’autres à venir. Aux côtés de cette femme, il apprend à ne plus attendre, mais à vivre simplement ce qui lui arrive.

On se prend finalement d’affection pour cet anti-héros qui découvre, un peu malgré lui ,qu’il peut être acteur de sa vie. Le ton des répliques parfois cinglantes est à mourir de rire ! Un film émouvant ou comment un homme devient homme. Un vrai moment de détente d’où l’on ressort empli d’optimisme sur les petits riens qui font une vie !

Après avoir vu le film plusieurs fois pour les besoins du sous-titrage, j’ai pu en découvrir de nouveaux aspects. En particulier comment les indices sont donnés au spectateur tout au long du film, pour comprendre les non-dits. Les petits indices laissés au fil du film se font brillamment échos lors du dénouement.

Un film à voir plusieurs fois donc, pour en saisir toute la subtilité !

Mein Leben im Off, vendredi 12 novembre à 20h00 (en présence d’Oliver Haffner), mardi 16 à 17h50

http://www.meinlebenimoff.de/

All. 2010, 100 min., Réalisation : Oliver Haffner, Avec : Thomas Schmauser, Katharina M. Schubert, Sophie Basse

Partager l'article