Les participants témoignent …

Nous laissons la parole aux participants de l’Université d’été franco-allemande Sarrebruck-Nantes 2011.

Aude Zingraff-Hamed, étudiante de l’Agrocampus Ouest et de l’Université d’Angers :

« Notre arrivée en France a été chaleureusement orchestrée par le Centre Culturel Franco-Allemand de Nantes et plus particulièrement par M. Chateigner qui  a accueilli notre groupe en soulignant son dynamisme, sa synergie et son unité. (…) L’assemblée d’officiels réunie pour l’occasion nous a chaleureusement saluée et la salle raisonnait de : ‘vous êtes français ou allemands ou peut-être les deux, mais vous êtes avant tout de vrais européens.’ »

« Alain Clément nous a informés de ses recherches sur les  ‘énergies marines’. Le potentiel de l’océan a suscité l’admiration des participants. Les turbines en mer utilisant la force marémotrice, hydrolienne ou houlomotrice sont une véritable nouveauté et le concept a été accueilli avec soutien par l’assemblée. »

« L’université d’été franco-allemande, c’est une expérience humaine, culturelle et scientifique à vivre absolument. »


Wolf Keil, étudiant en culture et civilisation romanes et communication interculturelle à l’université de la Sarre :

«‘Man kann nicht auseinanderhalten, wer von euch Franzose, wer Deutscher ist’, sollte M.Chateigner, Präsident des CCFA in Nantes, unseren lebhaften Austausch treffend beschreiben: ‘Ihr seid echte Europäer.’»

« Zum Auftakt dozierte Herr Dr. Dr. Kühne über Stadtplanung und -entwicklung. In überzeugendem Ton vorgetragen, beeindruckte der Vortrag des Professors an der Saarbrücker Universität die Teilnehmer. »

Partager l'article