Univerciné 2012 : Liberté et courage

Liberté – murmurée, désirée, revendiquée avec force même… A travers les films que nous proposons cette année, le thème de la liberté nous est apparu comme un fil conducteur évident : la liberté, cet idéal et ses conséquences semblent être au coeur des interrogations des cinéastes, comme en témoignent les films de notre compétition.

Quel est le prix de la liberté ? Dans la comédie nostalgique Oh Boy, Niko se fraie un chemin à travers Berlin. Son choix de vie n’est pas sans conséquences financières et amoureuses… A l’inverse, le documentaire Empire Me montre des personnages loufoques cherchant territoires et habitants sur lesquels gouverner à leur façon. En refusant le système établi, ils acceptent de vivre sur des territoires limités. Devenir libre, c’est donc avoir le courage d’en assumer les conséquences et de prendre conscience du monde nous entourant. Il en va ainsi pour Kaddisch für einen Freund, où s’affrontent amitiés et préjugés entre un jeune palestinien et son voisin juif. Transpapa traite d’une problématique similaire. Le choix de son père propulse la jeune Maren dans ses tumultueuses conséquences et ce sera à elle de s’affranchir avec courage du regard des autres. Courage ou audace ? Notre film d’ouverture This Ain’t California est un concentré libertaire. Pour ces skateurs enfermés dans la RDA, le skate est une passion, un mode de vie, une conception du monde, un acte de résistance.

Dans Fenster zum Sommer, traduit cette année par les étudiants du Master Médiation Culturelle et Communication Internationale de l’Université de Nantes, Juliane se réveille dans son passé : Sa vie peut-elle prendre un nouveau chemin ? Est-ce que tout est déterminé ? Le bonheur peut-il avoir une seconde chance ? Les femmes dans Bingo connaissent la réponse. Chaque jour le bonheur se retrouve dans les petites choses de la vie. Ce film est présenté dans le cadre du 20e anniversaire du jumelage entre les Pays de la Loire et le land de Schleswig-Holstein. Cette année nous célébrons aussi le cinquantenaire du Traité de l’Elysée. C’est à l’occasion de cette coopération franco-allemande que nous avons choisi une sélection de courts métrages allemands sélectionnés par le Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand.

Tout au long de la semaine, nous vous proposons de rencontrer et d’échanger avec nos nombreux
invités autour de leurs films. A vous de faire des belles découvertes !

Partager l'article