Programme Univerciné Allemand et présentation des films

Les horaires des films ici en pdf et la programmation

LES HANNAS/  DIE HANNASComédie dramatique, Allemagne, 2017,97 min. — Réalisatrice : Julia C. Kaiser Avec : Anna König, Till Butterbach, Julia BeckerLes Hannas, ce sont Hans et Anna. Tous les deux sont un peu enrobés ; ils forment un couple depuis 15 ans. Leur vie tourne autour de la cuisine, de la gastronomie et de leur séjour annuel immuable sur les côtes de la mer Baltique. Ils ont besoin de nouveauté, d’imprévu. Ils rencontrent Kim et Nicola, des jumelles souffrant d’hyperactivité. Les Hannas entament alors chacun une liaison qu’ils se cachent mutuellement…

Avant-première — Jeudi 7 décembre, 20h05, en présence de la réalisatrice

Vendredi 8 décembre, 22h

die hannas
JETZT.NICHT.Drame, Allemagne, 2017, 90 min.Réalisatrice : Julia Keller Avec : Godehard Giese, Loretta Pflaum, Ronald KukuliesSes jours sont longs et son calendrier plein à craquer – la vie bien réglée de Walter Mitte, vendeur âgé d’une bonne quarantaine d’années, change du tout au tout lorsqu’il se fait brusquement licencier par l’entreprise de cosmétiques pour laquelle il travaillait. Il perd  pied peu à peu . Ce vide professionnel le pousse à se remettre en question. Comment trouver de nouveaux repères lorsque le travail n’est plus à même de rythmer la vie ?Inédit — Jeudi 7 décembre, 16h Vendredi 8 décembre, 20h05  Jetzt nicht
LA SAUVAGE LIGNE 13 / DIE WILDE 13Documentaire, Allemagne, 2013, 77 min. Réalisatrice : Kerstin Schaefer“La Sauvage Ligne 13”, c’est ainsi que les habitants de Wilhelmsburg à Hambourg appellent la ligne de bus la plus fréquentée de leur quartier. Wilhelmsburg est une grande île multiculturelle au milieu de l’Elbe avec des habitants de cent nationalités différentes, mais c’est aussi un quartier encore poursuivi par sa mauvaise réputation. Depuis plusieurs années, différentes initiatives travaillent à la revalorisation de ce quartier, celui-ci se gentrifie. De nouveaux habitants s’y installent, ce qui ne se fait pas sans tensions avec les anciens. Les bus de la ligne 13 – et le film — reflètent cette évolution et invitent à y réfléchir.La Sauvage Ligne 13 fait le portrait des voyageurs et des conducteurs, s’arrête en cours de route et accompagne ses protagonistes dans leurs vies. Une virée sauvage à travers une île marquée par des univers parallèles.Traduit par les étudiants de l’Institut de langues romanes de l’Université de Hambourg.Inédit — Mercredi 6 décembre, 18h55, en présence de la réalisatrice et du producteur Marco Antonio Reyes Loredo

Vendredi 8 décembre, 18h30

 la ligne
BEUYSDocumentaire, Allemagne, 2017, 107 min. Réalisateur : Andres Veiel En compétition officielle à la Berlinale 2017.Bien que considéré comme l’artiste allemand le plus influent du XX e siècle, Joseph Beuys reste méconnu, en raison d’une œuvre jugée abusivement comme difficile, ou tout du moins déconcertante. Conscient  du besoin d’être médiatisé, Beuys aura beaucoup été filmé, et ce sont ces archives pléthoriques qu’Andres Veiel exploite dans son documentaire.Celui-ci rappelle combien cet artiste était à la fois charismatique et provocateur et pourquoi le travail de Beuys reste aujourd’hui pertinent, dans son engagement politique, social et éco-logique.Inédit — Vendredi 8 décembre, 16h15  beuys
CULTURES EN TRANSITIONVOICES OF TRANSITIONDocumentaire, Allemagne/France, 2012,66 min. — Réalisateur : Nils Aguilar En français, anglais et espagnol,avec des intertitres allemands.À Cuba, en Angleterre comme en France, des alternatives à l’utilisation actuelle des ressources témoignent d’une transition culturelle en cours.Des acteurs s’engagent pour préparer un futur débarrassé de l’insécurité alimentaire et des désastres écologiques dont nous souffrons actuellement. Les solutions montrées excellent par leur simplicité et leur faiblecoût. Elles permettent d’accroître larésistance à la raréfaction du pétrole,au réchauffement climatique et à l’effondrement imminent de notre système économique.En présence du réalisateur.Séance gratuite en partenariat avec la fondation Heinrich-Böll-Stiftung.

Inédit — Samedi 9 décembre, 18h45

 cultures
IN THE FADE / AUS DEM NICHTSDrame/Thriller, Allemagne, 2017, 106 min.Réalisateur : Fatih Akin — Avec : Diane Kruger, Denis Moschitto, Numan Acar Comédie dramatique, Autriche, 2017, 103 min. — Réalisateur : Josef Hader Avec : Josef Hader, Pia Hierzegger, Jörg Hartmann En sélection officielle du festival de Cannes 2017 — Prix d’interprétation féminine pour Diane Kruger.Après Head-on et De l’autre côté, Fatih Akin montre de nouveau à l’écran les quartiers de Hambourg marqués par la culture turque. Après leur mariage improbable en prison, le spectateur retrouve quelques années plus tard Katja et son mari d’origine kurde avec leur fils. La vie de Katja bascule lorsqu’un attentat emporte mari et enfant. La justice étant incapable de rendre le verdict attendu, Katja cherche à se venger.Avant-première / Film d’ouvertureMardi 5 décembre, 20h  in the fad
LA TÊTE À L’ENVERS / WILDE MAUSComédie dramatique, Autriche, 2017,103 min. — Réalisateur : Josef Hader Avec : Josef Hader, Pia Hierzegger, Jörg HartmannEn compétition officielle à la Berlinale 2017 Premier long métrage du comédienJosef Hader, ce dernier joue ici le rôle d’un célèbre critique de musique classique brutalement renvoyé de son journal. Alors que ses textes faisaient trembler nombre de musiciens, il se retrouve soudainement sans occupation, perd ses repères et le sens de la mesure : il passe son temps à la fête foraine, cache la vérité à sa femme, tente de faire des sales coups à son ancien employeur. L’occasion pour Hader de poser un regard décalé sur notre société…Avant-première / Film de clôtureDimanche 10 décembre, 20h

 

 wilde maus
DER JUNGE KARL MARXLE JEUNE KARL MARXDrame/Historique/Biopic, Allemagne/France/Belgique, 2017, 118 min.Réalisateur : Raoul Peck Avec : August Diehl, Stefan Konarske, Vicky Krieps1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la Révolution industrielle, cherchent à s’organiser devant un “capital” effréné qui dévore tout sur son passage. Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d’une Allemagne répressive, s’exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont rencontrer Friedrich Engels, fils révolté d’un riche industriel allemand. Entre parties d’échecs endiablées, nuits d’ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la “bible” des révoltes ouvrières en Europe : Le manifeste du Parti Communiste, publié en 1848, une œuvre révolutionnaire sans précédent.  karl marx
L’HONNEUR PERDU
DE KATHARINA BLUMDIE VERLORENE EHRE
DER KATHARINA BLUMDrame, Allemagne, 1975, 106 min.
Réalisateurs : Volker Schlöndorff,
Margarethe von Trotta
Avec : Angela Winkler, Mario Adorf,
Diester Laser, Jürgen Prochnow
D’après le roman éponyme de Heinrich
Böll. Un soir de carnaval, Katharina
Blum, une jeune fille discrète et ré-
servée, ramène chez elle un jeune
homme rencontré dans la journée,
Ludwig. Elle ne sait pas encore que
son amant d’une nuit est surveillé
par la police. Le lendemain, à l’aube,
la police force la porte de Katharina.
Ludwig a déjà disparu. Katharina est
interrogée dans le commissariat. La
presse s’empare aussitôt de l’affaire.
Séance gratuite en partenariat avec
la fondation Heinrich-Böll-Stiftung.
Dimanche 10 décembre, 14h30
 katharina blum
Le Voyage à Panama
Oh, wie schön ist Panama
Animation, Allemagne, 2008, 70 min. — Réalisateur : Martin Otevre
Avec les voix de : Til Schweiger, Dietmar Bär, Anke EngelkeA partir de trois ans, séance en immersion totale (en allemand non sous-titrée)Petit Tigre et Petit Ours vivent heureux dans leur jolie maison au bord de la rivière jusqu’à ce qu’un beau matin, une caisse en bois s’échoue sur le rivage. Étiquetée “Panama”, elle dégage un merveilleux parfum de bananes. Ils en déduisent qu’il existe dans le vaste monde un pays appelé Panama et qui sent les bananes. Comme ils adorent les fruits, les deux amis décident de s’y rendre. Au cours de leur voyage, ils se feront nombre d’amis et trouveront l’île de leurs rêves, croyant avoir mis les pattes sur le rivage panaméen. Mais, malgré l’abondance de bananes, leur bonheur ne dure pas car leur douce vie au bord de la rivière leur manque… Ils reprennent alors le chemin de leur foyer.Dimanche 10 décembre, 11h15
 voyage a panama
Les Brumes d’août
Nebel im August

Drame, Allemagne, 2017, 126 min. — Réalisateur : Kai WesselAvec : Ivo Pietzcker, Sebastian Koch, Thomas Schubert1940. Le petit Ernst a tout pour déplaire aux autorités : un caractère indiscipliné et un père vendeur ambulant. Lorsqu’il apparaît aux fonctionnaires zélés du régime nazi qu’il appartient également à la communauté yéniche, l’enfant est placé dans le sanatorium du docteur Veithausen. L’établissement applique le programme d’euthanasie du IIIème Reich envers les jeunes malades et les handicapés mentaux. Seul pensionnaire en bonne santé, Ernst voit ses camarades mourir les uns après les autres et veut réagir. Qui peut-il rallier à sa cause ?Séance en partenariat avec le Comité ASF – Aktion Sühnezeichen Friedensdienste e.V. France.Inédit
Mercredi 6 décembre, 20h45
 les brumes d'aout
Les Conquérantes
Die göttliche Ordnung
Comédie dramatique, Suisse, 2017, 96 min. — Réalisatrice : Petra Biondina VolpeAvec : Marie Leuenberger, Bettina Stucky, Ella RumpfEn 1971, les femmes ne disposaient pas du droit de vote dans tous les cantons suisses, comme celui d’Appenzell. En mère au foyer exemplaire, Nora ne conçoit d’ailleurs pas sa vie autrement. Pourtant, à l’approche d’un référendum sur le droit de vote des femmes, un doute l’assaille : et si elles s’affirmaient davantage face aux hommes ? À mesure que Nora propage ses drôles d’idées, un désir de changement s’empare du village, jusque chez les plus récalcitrantes…Mercredi 6 décembre, 16h15
 conquerantes
Oh Boy !Comédie dramatique, Allemagne, 2013, 95 min. — Réalisateur : Jan-Ole GersterAvec : Tom Schilling, Katharina Schüttler, Justus von DohnányiNiko, Berlinois presque trentenaire et rêveur incorrigible, est confronté aux conséquences de sa léthargie : en 24 heures, sa copine se lasse de ses indécisions, son père lui coupe les vivres et un psychologue le déclare “émotionnellement instable”. Et même pour obtenir une bonne tasse de café, le sort s’acharne contre lui… Un portrait plein d’autodérision – du jeune homme, et de Berlin.
Séance avec ciné-débat par Unis-Cité Nantes.Jeudi 7 décembre, 14h
 oh boy
PossessionDrame/Epouvante, Allemagne/France, 1981, 125 min. — Réalisateur : Andrzej Zulawski
Avec Isabelle Adjani, Sam Neill, Margit Carstensen —  en anglais sous-titré français.Interdit aux moins de 16 ans. En allemand/anglais sous-titré français.Prix de la meilleure actrice pour Isabelle Adjani à Cannes en 1981 et aux Césars en 1982.Rentrant d’un long voyage, Marc retrouve à Berlin sa femme Anna et son fils, Bob. Mais rapidement, il se rend compte que le comportement de sa femme a changé. Prise de violentes crises, elle quitte le domicile. L’amie du couple, Annie, révèle à Marc le nom de l’amant d’Anna, Heinrich. Lorsqu’elle disparaît, Marc engage un détective qui découvre bientôt qu’Anna s’est réfugiée dans une étrange demeure où semble se cacher une créature surgie des ténèbres.Séance en partenariat avec l’Absurde Séance.Jeudi 7 décembre, 22h15
 possession
Quand la lumière décline
In Zeiten des abnehmenden Lichts

Comédie dramatique, Allemagne, 2017, 100 min. — Réalisateur : Matti Geschonnek
Avec : Bruno Ganz, Hildegard Schmahl, Sylvester GrothAutomne 1989, à Berlin-Est. On fête les 90 ans de Wilhelm, staliniste incorrigible désormais sénile. Si son fils Kurt, passé par le goulag, mais lui aussi dans le déni de l’étiolement des idéaux communistes, est bien présent, son petit-fils Sascha brille par son absence. En passant à l’Ouest, le jeune homme trouvera peut-être le recul nécessaire pour comprendre l’engagement initial de ses aînés… Cette adaptation du best seller d’Eugen Ruge est un portrait de famille, caractérisé par son jeu sur les couleurs fanées et dynamisé par son humour désespéré. Une chronique tchekhovienne et multigénérationnelle où ressurgissent les peines laissées de côté pour ne pas freiner la marche des idéaux.Inédit
Samedi 9 décembre, 20h30
 lumiere
Reuber

Comédie dramatique, Allemagne, 2013, 70 min. — Réalisateur : Axel Ranisch
Avec Ruth Bickelhaupt, Heiko Pinkowski, Tadeus RanischRobby a un problème : alors qu’il doit s’occuper de sa petite soeur, celle-ci est kidnappée dans son landau. Que va-t-il bien pouvoir dire à ses parents? Sans le bébé, il préfère aller se terrer dans les bois plutôt que de les affronter. C’est alors que les “vrais” problèmes commencent pour Robby. Il croise la route du magicien Stefan, qui cherche à lui voler son enfance, et du brigand Rüdiger, armé jusqu’aux dents, qui arpente la forêt d’un air noir. Cela donne une idée au petit garçon. Il pourrait lui aussi devenir brigand et ainsi récupérer sa petite soeur. Il pourrait se défendre contre le magicien rusé et enfin rentrer chez lui. C’est ainsi que Robby commence sa formation.Séance Nantado.Inédit
Samedi 9 décembre, 14h30
 reuber
The Bloom of Yesterday
Die Blumen von gestern

Comédie dramatique, Allemagne/Autriche, 2016, 126 min. — Réalisateur : Chris Kraus
Avec Lars Eidinger, Adèle Haenel, Jan Josef LiefersFilm en compétition au Festival de Cabourg 2017.Totila Blumen, enseignant chercheur dont le grand-père était nazi, se passionne pour l’Holocauste. Sa vie est loin d’être satisfaisante à ses yeux, entre désaccords avec ses collègues et disputes conjugales. Pour remédier à cela, on lui affecte contre son gré Zazie, une jeune étudiante française qu’il trouve d’abord insouciante mais qui dévoile peu à peu, lors de leurs enquêtes sur le terrain, d’autres facettes de sa joyeuse personnalité. Cette rencontre va complètement bouleverser leurs vies.Inédit
Dimanche 10 décembre, 17h15
 the bloom of

WESTERN

Drame, Allemagne/Autriche/Bulgarie 2017, 121 min. — Réalisatrice : Valeska Grisebach
Avec Meinhard Neumann, Reinhardt Wetrek, Syuleyman Alilov Letifov

En compétition Un Certain Regard, Cannes 2017.

Venus d’Allemagne, des ouvriers démarrent un chantier dans une région idyllique de Bulgarie, convoitée pour ses ressources naturelles. À la défiance de la population locale, accentuée par la barrière de la langue, s’ajoute l’attitude conquérante et chauviniste des Allemands. À l’exception de l’un d’eux, qui désire rompre la glace, non sans ambiguïté. La tension s’accumule vers une issue incertaine. Pour rendre hommage aux westerns qui ont bercé son enfance est-allemande, Valeska Grisebach en reproduit les codes cinématographiques.

Mercredi 6 décembre, 14h et toute la semaine au Katorza

 western
NORTHERN SHORTSProgramme de courts métrages — 86 min.Traduit par les bénévoles d’Univerciné
Allemand 2017Les séances de courts métrages
sont présentées par notre partenaire
de longue date, le bureau du film de
Kiel, spécialisé dans la production
de documentaires et de courts mé-
trages. Cette année, son directeur
Arne Sommer vient présenter un
programme de dix courts métrages
qui montre toute l’étendue du travail
du bureau du film dans ce domaine.
Les courts métrages ont été tournés
dans les pays limitrophes de la mer
Baltique par de jeunes réalisatrices
allemandes qui proposent
un tour d’horizon de cette région du
nord de l’Europe.
Pour toute information supplémentaire
sur les courts métrages, rendez-vous
sur le site www.ccfa-nantes.org
Inédits — Jeudi 7 décembre, 18h,
en présence d’Arne Sommer et
de la réalisatrice Hilke Rönnfeldt
(Schwimmen)
Samedi 9 décembre, 16h30,
en présence des réalisatrices
Urte Alfs (Revue) et Johanna Jannsen
(Mein Vater).
 northern shorts

 

Partager l'article