Retour sur la semaine de la Fête de l’Europe

diesen artikel auf deutsch lesenCliquez ici pour lire l’article en allemand.

Le Centre Culturel Franco-Allemand (CCFA) revient sur une semaine riche en événements : la Fête de l’Europe 2016. Cette fête, célébrée partout en Europe, commémore la déclaration Schuman du 9 mai 1950, qui a été le point de départ de l’actuelle Union européenne. A cette occasion, la Maison de l’Europe de Nantes, en coopération avec de nombreux partenaires, a organisé une semaine de festivités interculturelles célébrant la richesse et l’unité européenne. Des débats sur la société, des expositions ou encore des manifestations culturelles ont ainsi eu lieu partout dans la ville. Le CCFA a aussi pris part à cette semaine européenne au travers de plusieurs manifestations.

En hommage à l’amitié franco-allemande, Eske Ewen, jeune ambassadrice de Sarrebruck à Nantes, et Samuel Ney, jeune ambassadeur de l’OFAJ, ont mis en place en coopération avec la Maison de l’Europe une exposition rassemblant les meilleurs résultats du concours organisé par l’OFAJ ayant pour thème la coupe d’Europe de football 2016 en France.

Sous la devise #FussballVerbindet #FootEnsemble, l’OFAJ, en coopération avec le  Deutschen Fußball-Bund (DFB), la Fédération Française de Football (FFF), l’Institut français d’Allemagne et le Goethe-Institut, avait proposé à des jeunes entre 12 ans et 20 ans d’imaginer un drapeau franco-allemand. Finalement, plus de 8000 jeunes allemands et jeunes français ont participé et donné le jour à plus de 1500 drapeaux célébrant l’importance du sport dans la culture, mais aussi la transmission des valeurs que sont la tolérance, le respect et le fair-play.

Un jury composé de représentants de toutes les organisations partenaires a eu la tâche difficile de choisir les vingt meilleures contributions. Les vainqueurs sont les élèves de la classe 8a (4ea) du lycée John Lennon à Berlin, avec un drapeau intitulé « franceship ». Leur drapeau représente un terrain de foot où deux adversaires s’affrontent : la tour Eiffel parisienne et la tour de télévision de Berlin ; mais au-delà de la rivalité sportive entre les deux pays on peut apercevoir dans les tribunes des personnalités littéraires et politiques fêtant ensemble l’amitié franco-allemande, le drapeau promeut ainsi les valeurs de l’acceptation, du fair-play et de l’esprit d’équipe. Dans le cadre de la fête de l’Europe les vingt drapeaux vainqueurs ont été exposés à l’Espace Cosmopolis de Nantes.

La soirée de clôture du Marathon Photo qui a eu lieu le 6 mai à l’Espace Cosmopolis célébrait elle aussi l’esprit européen, et en particulier le jumelage entre Nantes, Sarrebruck et Tiflis. Le marathon photo, organisé à Nantes par l’association l’EV et le CCFA, avait en effet eu lieu une semaine auparavant, simultanément dans les trois villes. C’est dans un contexte festif et sur la musique rock des Rüsty Deal (qui représenteront la ville de Nantes au festival Rockwiese de Sarrebruck du 8 au 10 juillet) que les meilleures photos du marathon ont été projetées. La transposition photographique des vingt-quatre thèmes a permis de mettre en lumière les différences culturelles et les points communs entre ces trois pays, mais a également offert un point de vue intéressant sur la culture et la manière de vivre dans les villes jumelées.

Le clou de la fête de l’Europe a eu lieu samedi 7 mai sur le parvis des Nefs de l’île de Nantes, il s’agissait du village européen qui rassemblait divers groupes et associations venus représenter différents pays européens. Le CCFA était aussi présent lors de cette journée et a offert aux nombreux visiteurs, outre des informations sur la langue, la culture ou le tourisme en Allemagne, quelques spécialités culinaires. Les visiteurs ont aussi pu rencontrer Bettina Graupner, animatrice de la mobiklasse.de. En accord avec la devise de la fête de l’Europe 2016 à Nantes « sport et citoyenneté » et avec la coupe d’Europe de football, le CCFA a proposé un footing de 6km ou 12km en début de journée, ainsi qu’une activité sportive allemande inconnue en France : le Torwandschießen.

Nos remerciements vont à toutes et tous qui ont contribué à cette fête de la diversité culturelle européenne.

Partager l'article