Sechzehntes Türchen

16

 

 

Weihnachten mit … Elisabeth Nogues

En France, Noël est l’occasion de manger de nombreuses plats traditionnels qui permettent de se rassembler en famille, entre amis autour des plaisirs de la table. On peut y retrouver le fois gras, des coquilles Saint-Jacques, des recettes avec du saumon, du homard à l’américaine, le chapon, la dinde aux marrons, les escargots au beurre ailé, etc.

Mais l’une des traditions originales du repas de Noël présentes en France, qui a lui en Provence, est le rituel des 13 desserts.Pour clôturer en beauté le diner de Noël, les hôtes reçoivent des mets typiques de Provence qui peuvent varier selon les régions et les habitudes familiales. 

Mais d’où vient cette tradition ? 

Vieux de plusieurs siècles, ce rituel personnalise la Sainte Cène avec le Christ et les 12 apôtres. Il continue d’exister lors du repas du 24 au soir. Traditionnellement, la table est parée de trois nappes blanches, et illuminées de trois bougies, représentant la Trinité.

Ces desserts sont tous servis en même temps et en abondance sur la table avant la messe de minuit. Ils doivent rester trois jours sur la table et tous les convives doivent goûter à chacun de ces desserts. Ils sont accompagnés de vin cuit en référence au vin du Christ.

Les listes de ces 13 desserts divergent en Provence d’une ville à l’autre. Mais il y a une base commune : les quatre mythiques mendiants, les deux nougats et la pompe à l’huile.

Et quels sont ces 13 desserts ?

 dessert-teil-1 dessert-teil-2
Partager l'article