Univerciné Allemand 2013: Un air de famille

http://www.filmgalerie451.de/media/files/weil-ich-schoener-bin/presse/mariangel-bohnke-bad.jpg

Certains veulent s’en libérer tandis que d’autres la recherchent, mais tout le monde en a besoin : la famille est à la fois le noyau et le miroir de la société. Son image et ses définitions sont en constante évolution. Traité par un grand nombre de jeunes cinéastes allemands, ce sujet nous est apparu comme une évidence pour la programmation de cette année. Si créer une famille peut devenir un projet d’envergure (Deux mères), elle – ou son substitut – se transforme aussi parfois au cours d’un projet : lors du tournage d’un film (Kohlhaas), de la formation d’un groupe électro (Fraktus) ou de la réinsertion d’un groupe de jeunes délinquants (L’irréparable). Tandis que certains voyagent loin pour retrouver leur famille (Jimmy Ernst), d’autres hésitent à la suivre – c’est le cas de la jeune Charo, héroïne de notre film d’ouverture (C’est moi la plus belle). De ces histoires naissent des films drôles, fascinants, émouvants, captivants… tout comme la vie familiale !

 

Tout au long de la semaine, profitez des rencontres et échanges avec nos invités. Et pensez-y : les bons films se regardent toujours en famille que ce soit avec vos proches ou avec la grande famille des cinéphiles nantais …

Partager l'article