Katharina Schicketanz

Bonjour tout le monde,

Originaire de Leipzig, j’ai vécu quelques années à Erfurt et depuis un an et demi je vis et j’étudie à Göttingen, la ville de Barbara. J’y ai choisi un programme de Master Interkulturelle Germanistik qui traite d’une part des liens entre la langue, la culture et la médiation et qui prépare d’autre part les étudiants à enseigner l’allemand langue étrangère et le français langue étrangère.

J’ai été passionnée par la langue française dès le début de mes cours au Gymnasium, le lycée allemand. Après mon Abitur, l’équivalent du baccalauréat en Allemagne, je voulais faire un volontariat dans le domaine de l’écologie. C’est ainsi que, à 18 ans, je suis venue vivre un an dans le nord de l’Auvergne, dans une ferme multilingue, au bout du monde. J’y ai appris le vivre-ensemble dans un contexte multilingue – quelque chose qui me tient à cœur depuis; j’adore les langues; j’en parle et en apprend d’autres que le français et l’allemand.

Je suis quelqu’un qui apprécie les travaux manuels comme le tricot et j’aime écrire des lettres. Je m’intéresse également aux développements politiques et sociaux actuels, comme la migration et l’éducation.

Dans le domaine de l’animation linguistique, la conduite et la traduction dans des groupes bi- et trinationaux, j’ai pu acquérir différentes expériences en France, en Allemagne et ailleurs, pendant des séminaires, un barcamp ou des échanges.

En plus je me considère être ce que l’on appelle être écolo en français et j’ai hâte de partager ces valeurs avec vous et la Volontaire écologique franco-allemande au CCFA. J’aime cuisiner, récolter des fruits et légumes de saison et faire des conserves.

Je suis très intéressée par le travail au sein d’une équipe franco-allemande et j’ai toujours considéré le multilinguisme et l’interculturalité comme des avantages pour le travail commun.

Je ne connais pas la ville de Nantes, à part une visite touristique lors d’une journée il y a trois ans dont j’ai profité pour me suis promener. J’aurai donc le plaisir de venir découvrir la ville, ses environs et ses habitants·es pour un peu plus de quatre mois.

A bientôt et bis bald,

Katharina

Au revoir… Katharina Schicketanz

« Bien sûr, ce n’est pas la Seine, ce n’est pas le bois de Vincennes, mais c’est bien joli tout de même, à Göttingen, à Göttingen. » Quand je chantais ces vers en mars, je n’avais aucun doute quant à mon retour, mais plus le temps passe, plus j’ai hâte de revoir cette ville, ma ville. Après un peu plus de quatre mois passés à Nantes je vais rentrer à la fin du semestre.
C’est pourquoi j’aimerais profiter de cette occasion pour vous remercier chaleureusement. Merci pour les discussions animées dans mes cours de conversation. Merci pour les retours positifs sur les après-midi très différents des enfants, parfois en grands groupes et parfois en petits groupes. Merci pour la belle excursion à Longué-Jumelles, où nous avons pu découvrir un collège et ses élèves sur les bords de la Loire, une maison et ses merveilleux occupants. Je vous remercie également pour la prise en compte de mes propositions pour enrichir l’offre de cours et pour ma contribution à l’élaboration des tests de positionnement.

Je repense aux quatre mois passés au CCFA qui ont commencé dans une très grande équipe et qui se terminent maintenant dans une petite équipe. Les collègues m’ont aidée à m’y sentir bien et je suis heureuse d’avoir connu cette ville au bord de la Loire.

Bonne continuation à vous toutes et tous et mes meilleurs voeux pour l’avenir, cher CCFA!
Cordi’Allemand, Katharina