Bibliothèque

 
Actualités : Deutscher Buchpreis 2020 pour Anne Weber

Le 12 octobre, à l’occasion de la Foire aux livres de Francfort, « Anette, ein Heldinnenepos » de Anne Weber a été distingué comme roman de l’année 2020. Le livre est à votre disposition dans la bibliothèque.

« Zwischen klarer historischer Einordnung, ergreifenden Bildern und leisem Humor meißelt die Autorin ihr ein Denkmal aus Versen. […] Ein Leseglück von Anfang bis Ende. » – Die Süddeutsche

Historique des prix littéraires


Infos pratiques

  La bibliothèque du CCFA, c’est :    

  • plus de 2000 volumes.
  • des centaines de romans en allemand, en français
  • des genres littéraires très variés, théâtre, poésie, romans
  • des œuvres classiques (Goethe, Schiller, Kafka, Zweig, Grass pour n’en citer que quelques uns) mais aussi de nombreux auteurs contemporains de renommée internationale, des romans policiers
  • des rayons philosophie, histoire, politique, géographie, arts plastiques, musique  très riches
  • des livres jeunesse pour tous les âges
  • des livres de lecture facile

et à votre disposition  les publications de l’Office franco-allemand pour la jeunesse

Consultation et lecture sur place pour tous

Prêt :

  • gratuit aux adhérents de tous les centres culturels et de la Maison de l’Europe
  • durée : 1 mois
  • jusqu’à 5 livres

Catalogue en ligne : http://mabib.fr/CRPE-Nantes

Pour emprunter pour rendre un livre en l’absence d’un bénévole du CCFA : remplissez une fiche et déposez-la à l’accueil.

Pour rendre un livre en l’absence d’un bénévole du CCFA, déposez-le à l’accueil.

 

PERMANENCES (hors vacances scolaires) :

  • De 16h15 à 18h

Tous les MARDIS jusqu’au 10 avril

puis les MARDIS 10 et 17 mai, 7 juin 2022

  • De 15h à 17h

LES MERCREDIS

10 et 24 novembre 2021, 19 janvier, 23 février, 16 mars, 6 avril, 11 mai 2O22, 29 juin, 6 juillet 2022

En dehors de ces horaires, vous pouvez contacter :

Michèle Verdier : 06 75 26 97 71

verdierm69@gmail.com

 

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Des livres, des livres …

Le Deutscher Buchpreis 2021, prestigieux prix des libraires allemands, prestigieux prix des libraires allemands, a été remporté cette année par Antje Rávik Strubel pour son roman « Blaue Frau ». Nous attendons sa réédition avec impatience.

En attendant vous pouvez emprunter deux romans de la shortlist :

  • Monika Helfer: „Vati“ (Roman 2021, 176 Seiten, Hanser)
  • Mithu Sanyal: „Identitti“ (Roman 2021, 432 Seiten, Hanser)

 

Parmi les acquisitions récentes, vous trouverez aussi :

les six romans de la shortlist du Deutscher Buchpreis 2020

  • Annette, ein HeldinneneposAnne Weber (Roman, 2020, 208 Seiten, Matthes & Seitz,)
    Annette, une épopée (Roman 2020, 232 pages, Seuil)
  • Serpentinen – Bov Bjerg(Roman 2020, 272 Seiten, Claassen )
  • Aus der Zuckerfabrik – Dorothee Elmiger (Roman 2020, 272 Seiten, Hanser,)
  • Herzfaden – Thomas Hettche(Roman 2020, 278 Seiten, Kiepenheuer & Witsch)
  • Streulicht – Deniz Ohde (Roman 2020, 284 Seiten, Suhrkamp)
  • Die Dame mit der bemalten HandChristine Wunnike (Roman 2020, 165 Seiten, Berenberg)

Un thriller :

  • Arno Strobel – Die App (Psychothriller -2020 Fischer)

Quelques polars. De bons moyens pour voyager dans le temps et l’histoire :

  • Alex Beer – Der dunkle Bote (Wien 1920)
  • Simone Buchholz – Mexikoring ; Hotel Cartagena (Hamburg – Drogen – Korruption)
  • Elisabeth Hermann – Zeugin der Toten (DDR – Geheimdienste)
  • Henrik Siebold – Inspektor Takeda und die Toten von Altona (Hamburg Altona) Inspektor Takeda und das doppelte Spiel (Hamburg – Fussball, Japon und yakuzas)
  • Wolfgang Schorlau – Die letzte Flucht (Stuttgart 21 – die Pharmaindustrie)
  • Wolf Haas – Der Brenner und der liebe Gott

 

Et en français :

  • Mechtild Bormann – Rompre le silence (des conséquences du national-socialisme chez de jeunes adultes d’aujourd’hui)
  • Jean-Louis Bennalec – Les galettes de Pont-Aven (un Allemand qui connait bien la Bretagne)

Sans oublier:

  • Die hellen Tage, Zsuzsa Bánk (Roman 2012, 541 Seiten)
  • Die Deutschstunde, Siegfried Lenz (Roman 1968)
  • Archipel, Inger-Maria Mahlke (Roman 2018, 432 Seiten), Deutscher Buchpreis 2018
  • Herkunft, Saša Stanišić (Roman 2019)
  • Sie kam aus Mariupol, Natascha Wodin (Familiengeschichte 2017, 368 Seiten)
  • Irgendwo in diesem Dunkel, Natascha Wodin (Familiengeschichte 2018, 240 Seiten)
  • Neujahr, Juli Zeh (Roman 2018, 190 Seiten)
  • Sechs Koffer, Maxim Biller (Roman 2018, 198 Seiten)
  • Une série pour apprenants : récits de grands auteurs annotés en français ou en allemand ou simplifiés

 


Présentation de la bibliothèque

Notre bibliothèque comprend plus de 2000 volumes.

Dans le rayon littérature vous trouverez les classiques de Goethe à Thomas Mann, Franz Kafka, Stefan Zweig ou Gunter Grass, mais aussi les noms en vue actuellement comme Christoph Hein, Daniel Kehlmann, Robert Menasse, Juli Zeh … Sans oublier les auteurs de policiers comme Ingrid Noll ou Bernhard Jaumann. Certains ouvrages sont disponibles en traduction française ou en édition bilingue.

Des trésors vous attendent aussi dans les rayons philosophie, histoire, politique, géographie, arts plastiques, musique !

Les rayons livres pour enfants et jeunes présentent bien sûr des contes, Räuber Hotzenplotz, Momo et beaucoup d’autres. Sur leur cote « J » (pour jeunesse), vous voyez une indication approximative pour l’âge:

-> Code couleur : Rouge : Albums pour les petits et livres de 6-8 ans / Vert : 8-10 ans / Jaune : 10-12 ans / Sans couleur spécifique : 12 ans et plus et aussi livres spécialisés et contes de fées

La bibliothèque se renouvelle, nous attendons vos suggestions !

Nous mettons à votre disposition Die Zeit, les publications de l’Office franco-allemand pour la jeunesse, etc.

La bibliothèque est ouverte à tout public. Vous pouvez lire sur place ou emprunter (le prêt est réservé aux adhérent.e.s de l’association).

 


Nouvelles acquisitions : « der deutsche Buchpreis 2020 » : les six romans de la shortlist

  • Coup de cœur !
    Vous serez captivés en lisant, en allemand ou en français, le livre distingué en octobre 2020 par le Deutscher Buchpreis, prestigieux prix des libraires allemands, comparé parfois au Goncourt) :
    Annette, ein Heldinnenepos – Anne Weber (208 pages, Matthes & Seitz, 2020)
    Annette, une épopée (232 pages, Seuil 2020)
    La vie, digne d’une épopée, d’une femme aujourd’hui presque centenaire !
    Anne Weber suit son héroïne de sa Bretagne natale au Paris de la Résistance. Elle l’accompagne ensuite dans sa lutte pour l’indépendance de l’Algérie, qui la conduira en prison puis en Afrique du nord. Entre admiration et distance, souvent avec humour, l’auteure nous fait partager sa réflexion sur l’engagement politique.
    L’original en allemand et la traduction par Anne Weber elle-même sont disponibles à la bibliothèque du CCFA, tout comme son livre précédant « Ahnen » = « Vaterland ».
  • Serpentinen – Bov Bjerg  (272 pages, Claassen 2020)
    Un père part avec son fils dans les paysages de son enfance. Il retrouve non seulement les traces de sa famille où tous les hommes se sont donné la mort mais aussi l’histoire du passé allemand.  Roman sombre mais pourtant plein d’humour, où chaque mot raconte l’indicible.
  • Aus der Zuckerfabrik – Dorothee Elmiger (272 pages, Carl Hanser, 2020)
    D’où vient le sucre ? La narratrice rend compte de ses recherches et de ses découvertes dans un roman-essai proche du collage qui fait cohabiter histoire du monde et de la littérature. Le roman suit les traces du sucre, de l’argent et du désir et nous rappelle le lien étroit entre colonialisme et histoire européenne.
  • Herzfaden – Thomas Hettche  (278 pages, Kiepenheuer & Witsch, 2020)
    Les Allemands connaissent tous la Augsburger Puppenkiste, célèbre théâtre de marionnettes qui a vu le jour après la deuxième guerre mondiale. Mêlant fantastique et réalisme, ce roman retrace la vie de ce théâtre profondément imbriqué dans l’histoire allemande et l’histoire de la famille qui l’a créé. Roman léger et élégant sur le pouvoir de l’imagination dans les périodes sombres.
  • Streulicht – Deniz Ohde (284 pages, Suhrkamp 2020)
    La narratrice revient dans la ville industrielle où elle a grandi et se souvient de ses parents, de leur vie difficile, de sa scolarité interrompue, de ses efforts pour rattraper les occasions manquées et de sa peur de ne pas être acceptée dans le monde auquel elle a pu finalement accéder. Le roman témoigne sans clichés et sans condamnation simplificatrice de la vie des (post-) migrants, à qui l’on donne bien trop peu souvent la parole.
  • Die Dame mit der bemalten Hand – Christine Wunnike (165 pages, Berenberg 2020)
    En 1764, Carsten Niebuhr, dernier survivant d’une expédition de recherche, se retrouve sur une île indienne près de Bombay où il rencontre un constructeur d’astrolabes échoué là alors qu’il se rendait à la Mecque. Avant d’être sauvés, les deux hommes observent longuement les étoiles et se lancent dans des dialogues fantastiques et loufoques.
    Un plaisir pour les amateurs de contes et d’histoires pleines de surprises.

                               Bonne lecture !                                Martha Willmann et Michèle Verdier


Nouveautés :

Parmi les dernières acquisitions dans la section Littérature :

  • Bánk, Zsuzsa, Die hellen Tage (Roman 2012, 541 Seiten)
  • Biller, Maxim, Sechs Koffer (Roman 2018, 198 Seiten)
  • Lenz, Siegfried, Deutschstunde (Roman 1968)
  • Mahlke, Inger-Maria, Archipel (Roman 2018, 432 Seiten), Deutscher Buchpreis 2018
  • Stanišić, Saša, Herkunft (Roman 2019)
  • Wodin, Natascha, Sie kam aus Mariupol (Familiengeschichte 2017, 368 Seiten)
  • Wodin, Natascha, Irgendwo in diesem Dunkel (Familiengeschichte 2018, 240 Seiten)
  • Zeh, Juli, Neujahr (Roman 2018, 190 Seiten)
  • Plusieurs policiers, dont Ingrid NOLL…
  • Une série pour apprenants : récits de grands auteurs annotés en français ou en allemand ou simplifiés

Parmi nos coups de coeur :

Neujahr de Juli ZEH, roman 2018, 190 pages (disponible au CCFA)

« Ein Familienurlaub auf Lanzarote, der zum Alptraum wird ». Captivant !

Martha Willmann

 

 

 

Bonne lecture !